Violences faites aux femmes : un bilan encourageant et un 5ème plan à venir

Après un 4èmeplan interministériel globalement satisfaisant, un 5èmeplan va être dévoilé ce mercredi 23 novembre par la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol.

Avant l’annonce du 5ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes, c’est l’heure du bilan. Le 

précédent plan avait été présenté en novembre 2013 par Najat Vallaud-Belkacem. « Sur les 28 objectifs fixés pour la période 2014-2016, 12 ont été atteints, 14 sont en cours de mise en œuvre, 2 n’ont pas été réalisés ou sont reportés », a révélé le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE). Tout en soulignant « les importantes avancées autour des 3 priorités fixées par le 4ème plan ».1 250 nouvelles places d’hébergement ont été créées, le dispositif Téléphone grand danger (à savoir une touche préprogrammée afin d’aller la Police) a été distribué à 530 femmes et généralisé partout en France. Et la plateforme téléphonique 3919 anonyme et gratuite est désormais disponible 7/7 avec des horaires élargies. En 2015, 65 803 appels ont été comptabilisés contre 47 830 en 2013.Un 5ème plan avec plus de moyensPour le HCE, il y a urgence d’agir contre le viol. En France, chaque année, près de 84 000 femmes sont victimes de viol. L’institution suggère la mise en place de « testings auprès des commissariats et gendarmeries pour évaluer l’accueil réservé aux femmes victimes quand elles en franchissent la porte ».Le HCE recommande également que «  l’accueil des victimes prenne en compte le handicap (logements réservés dans des résidences sociales spécialisées pour les femmes victimes), l’âge (via des centres d’hébergement spécialisés dans chaque région et par une information sur les réseaux sociaux) et, lorsque c’est le cas, le parcours migratoire. » Tout en insistant sur la création « d’un fonds interministériel « violences faites aux femmes » doté de 100 millions d’euros sur trois ans. » Chaque année, 223 000 Françaises sont victimes de sévices physiques de la part de leur conjoint, une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son partenaire.Click Here: Bape Kid 1st Camo Ape Head rompers

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *