Tour de France : ascension du Tourmalet contre la dystonie

Le 21 juillet 2010, le Tour de France sera au repos, à l’inverse de l’association Etoile d’Argent. Cette dernière fera revivre la première ascension du col Tourmalet 100 ans après. Vingt cyclistes graviront en tenues et vélos d’époque ce sommet si mythique pour sensibiliser sur

la dystonie, une maladie d’origine neurologique affectant les membres et les muscles.

Le 21 juillet prochain, 20 cyclistes de l’association Etoile d’Argent, dont le président de l’association, Patrick Joret et son fils de 15 ans Clément, graviront le col du Tourmalet. Atteints tous les deux de dystonie, ils devront surmonter ce handicap pour atteindre leur objectif.Créée en 1998, l’Etoile d’Argent est composée d’amis, de patients répartis sur le territoire national et européen. Elle a pour objectif de récolter des fonds pour la recherche contre la dystonie, maladie due à un trouble moteur cérébral qui se manifeste par des mouvements incontrôlés et des contractions musculaires extrêmement douloureuses pour les malades.Cette année, Sean Kelly, le cycliste surnommé “Monsieur Paris-Nice“ pour ses 7 victoires consécutives, fera l’ascension avec l’Etoile d’Argent. Ils seront tous au départ de la course dès 10 h à Sainte-Marie de Campan pour gravir les 18 km qui les séparent du col du Tourmalet. Pendant 3 heures, ils tenteront de rentrer dans la légende.

Pour l’association, cette course permet de faire revivre l’époque des premiers Tours de France. Mais c’est également un moyen de faire connaître la dystonie et de montrer que grâce aux progrès de la recherche, la maladie n’est pas insurmontable. La stimulation cérébrale profonde permet en effet une vie plus agréable aux patients atteints de tremblements et de contractions musculaires.Fany BoucaudSource : Communiqué de presse Etoile d’Argent, juillet 2010Click Here: Golf special

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *