“The Amazing Spider-Man” : des suites et des questions !

Joli coup pour Sony Pictures, qui a annoncé des dates de sortie pour les épisodes 3 et 4 (!) de “The Amazing Spider-Man”, alors que le 2 n’est pas encore sorti. Optimisme excessif ? Projet de grande ampleur ? Réponse à Marvel ? Tentons d’y voir plus clair…

Depuis le début de la semaine, c’est comme si les super-héros étaient réunis autour d’une table de poker. Sauf qu’au lieu des cartes, c’est avec leurs aventures et les dates de sortie qu’ils jouent. Après Superman, qui a prévu de revenir en 2014 ou 2015, et tandis que Marvel a placé deux films-mystères en 2016 et 2017, voici que Spider-Man sort une paire de sa manche, en posant ses épisodes 3 et 4 sur juin 2016 et mai 2018. Pourquoi deux d’un coup ? Tentatives d’explications.

Sony Pictures croit à fond en “The Amazing Spider-Man 2” ?

Qu’une suite soit officialisée avant même la sortie d’un épisode, c’est monnaie courante à Hollywood, et un bon révélateur de l’indice de confiance des producteurs. Dans le cas de The Amazing Spider-Man 2, ladite officialisation est intervenue en août 2011… soit 11 mois avant que le 1er ne soit en salles ! Autant dire que ça fait vraiment tôt pour pouvoir organiser des projections-tests, et se baser sur autre chose qu’un scénario et un tournage en cours. Mais c’est peut-être une façon, pour les producteurs, de prévoir les choses et lancer l’écriture du scénario bien en amont. Quitte à changer d’auteur(s) à chaque épisode, comme ils l’ont fait entre les deux premiers volets.

Sony Pictures cherche à sécuriser les droits de la franchise ?

Dieu sait que Disney aimerait récupérer les droits de Spider-Man, histoire de l’inclure dans un épisode d’Avengers. Droits que Sony avait d’ailleurs failli perdre en 2010, lorsque les négociations avec Sam Raimi, pour un quatrième opus, ont abouti à une impasse. Forcés de lancer la production d’un film au plus vite, histoire de garder la mainmise sur la franchise, les producteurs ont ainsi opté pour la solution “reboot”. Prévoir dès maintenant les 3ème et 4ème volets de cette nouvelle saga, c’est donc se donner la place de voir venir et commencer à travailler dès maintenant sur les films en question, pour ne pas connaître la même mésaventure.

Une réponse à Disney et Warner ?

Les plus grands fans du genre n’auront pas manqué de relever ce timing pour le moins parfait : alors que la Warner a officialisé le retour de Superman (avec et sans la Justice League), et que Disney prévoit deux Marvel encore mystérieux pour 2016 et 2017, Sony Pictures se devait de montrer qu’il avait encore le droit de cité dans le monde des super-héros, avec l’une des figures les plus emblématiques du genre, la seule qu’il leur reste depuis le retour de Ghost Rider dans la maison-mère. Annoncer que The Amazing Spider-Man connaîtra des épisodes 3 ET 4, c’est donc aussi une façon, pour les producteurs, de prouver qu’ils n’ont pas peur de faire face aux mastodontes à venir, surtout quand on sait qu’Avengers 3 devrait, lui aussi, sortir en 2018.

Et si un truc énorme se préparait ?

Que Spider-Man ne puisse théoriquement pas apparaître dans Avengers, pour des questions de droits, c’est une chose. Mais pas une raison pour la jouer petit bras pour autant, avec un méchant et demi par épisode. Et si Sony prévoit d’ores et déjà des épisodes 3 et 4, c’est peut-être le signe qu’ils préparent quelque chose de très gros. Evoquée il y a quelques temps, la rumeur est d’ailleurs revenue sur le devant de la scène depuis qu’il se murmure que Colm Feore (24 heures chrono) jouera le Vautour dans The Amazing Spider-Man 2.

Déjà assuré de faire face à Electro (Jamie Foxx), Rhino (Paul Giamatti), le Bouffon Vert (Chris Cooper ou Dane DeHaan), l’Homme-Araignée trouverait ainsi 4 membres des Sinister Six, célèbre groupe formé par ses ennemis, sur sa route. De quoi laisser le temps aux 2 autres (l’Homme-Sable et le Dr. Octopus) de les rejoindre, pour un affrontement qui s’étendra sur plus d’un film. Un combat que Spider-Man ne fera sans doute pas seul, puisque l’actrice Felicity Jones (Like Crazy), dont le rôle est encore inconnu, est récemment restée très évasive sur la possibilité qu’elle joue Felicia Hardy, alias la Chatte Noire.

Quid de Marc Webb ?

Un Amazing Spider-Man tous les deux ans, c’est l’assurance de devoir attaquer un épisode à peine le précédent sorti. Toujours lié à la Fox, à qui il dit doit encore un film depuis (500) jours ensemble, le réalisateur serait alors pris dans la toile jusqu’en 2018, de la même façon que Justin Lin avec les Fast & Furious, entre 2006 et 2013. Un temps incertain lorsque The Amazing Spider-Man 2 a été officialisé, le metteur en scène n’a pas non plus été confirmé par Sony, lorsqu’ils ont évoqué le 3 et le 4, et il n’est donc pas impossible qu’il quitte l’aventure avant la fin. Même chose pour Andrew Garfield, bien que les films lui prennent moins de temps, vu qu’il n’a pas la pré-production et le montage à superviser.

Espérons donc que des réponses ne tarderont pas à faire leur apparition. Ou alors une bande-annonce de The Amazing Spider-Man 2. Tant qu’à faire.

Maximilien Pierrette avec ComicBookMovie, ThePlaylist & Sony Pictures

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *