Quand les souris changent de sexe !

Alors qu’ils cherchaient à déterminer avecprécision le rôle du gène Fgf9 impliquédans le développement pulmonaire, des chercheursaméricains ont fait une découverte des plussurprenantes. En inactivant ce gène dans une lignéede souris, ils constatèrent que les poumons ne sedéveloppaient pas mais également que les rongeursmorts-nés de sexe génétique mâleprésentaient des organes génitaux plutôtféminins. Pas de trace de la prostate ni des attributsmasculins chez 10 des 12 souris transgéniques pourtantporteur du chromosome sexuel masculin Y. Ce gèneinterviendrait en aval de l’action d’un autregène Sry, considéré alors comme le responsablede la formation des organes génitaux masculins. Fgf9 auraitdeux principales missions : la multiplication et la migration decellules indispensables au développement des testicules. Pardéfaut, ce seraient les organes génitauxféminins qui se développeraient.
Click Here: Rugby league Jerseys
Les auteurs pensent ainsi que ce gène pourrait jouer unrôle dans le développement des systèmesreproductifs et la détermination sexuelle de plusieursespèces. Contrairement au gène Sry présentuniquement dans certaines espèces de mammifères, legène Fgf9 est beaucoup plus répandu. Si on estcapable de l’identifier chez l’homme, il pourrait enpartie expliquer certains des rares casd’ambiguïté sexuelle chez l’homme (porteursde chromosome Y développant des organes génitauxféminins).
Source : Cell, Vol 104, 875-889, March 2001

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *