PHOTOS – Sarah Ferguson, déchaînée et embarrassante lors d’une soirée au palais de Kensington

Ce 22 novembre, à nouveau tolérée par les Windsor, elle était invitée au palais de Kensington pour une soirée caritative. Mais difficile pour Sarah Ferguson de contraindre sa nature un peu trop spontanée. Une fois de plus, Fergie s’est démarquée de la pire des façons…

Son naturel et sa spontanéité a d’abord fait la joie des Windsor. C’était il y a… plus de 30 ans, alors qu’elle s’apprêtait à épouser le prince Andrew. Face à Lady Diana, déjà malheureuse dans son mariage, Sarah Ferguson incarnait une recrue plus gaie et plus enjouée. Sans doute eût-il fallu se méfier de sa trop grande décontraction. En 1992, orage au dessus du château de Balmoral, à l’heure du breakfast : alors qu’on vient de lui apporter la presse du jour, la famille royale découvre l’escapade libertine de la duchesse d’York, avec un amant, au bord d’une piscine tropézienne.

Click Here: kenzo online españa

La sentence sera irrévocable : out, dehors, goodbye ! Pour Fergie, ce sera le début d’une lente descente aux enfers. Divorce avec le prince Andrew en 1996, train-de-vie sacrément réduit, participation à des shows télé pathétiques… Et surtout, l’interdiction de prendre part aux grands rendez-vous de la famille royale, alors qu’elle est la mère de deux princesses, Béatrice et Eugénie d’York. Andrew restera un fidèle soutien, au point de l’inviter à cohabiter avec lui au château de Windsor, après le tumulte de leur séparation.

Tolérée au mariage du prince Harry et de Meghan Markle, en mai dernier, la flamboyante duchesse d’York a fait son grand come-back parmi les Windsor, à l’occasion du mariage de sa fille Eugénie, à Windsor, le 12 octobre. Ragaillardie par les applaudissements de la foule, ce jour-là, Fergie s’imagine reprendre sa place dans les portraits de famille. Le prince Andrew aimerait bien. Elle aussi, même s’il lui faut rester prudente quand on l’interroge sur ses relations avec son ex-époux.

Si Sarah Ferguson s’efforce de tenir sa langue, difficile pour elle, capable des quatre cent coups avec Lady Diana, de conserver une posture royale. Ainsi, ce 22 novembre, alors qu’elle était invitée à un dîner organisé pour les 10 ans de l’association Street Child, au palais de Kensington, l’incorrigible Fergie n’a pas pu s’empêcher de céder à des effusions gênantes. Heureuse de retrouver sa fille Eugénie, dont la silhouette épanouie a attiré les regards ce soir-là ? Oui. Mais encore plus excitée de rencontrer un certain Dalton Harris, candidat du télé-crochet X Factor qui tient actuellement la Grande-Bretagne en haleine. Rosissant comme une midinette au moment des présentations, l’ex-belle-fille d’Elizabeth II a fini par lui sauter dans les bras. Oh dear

View this post on Instagram

Amazing performance of a Whitney classic and so grateful to @realdaltonharris (he’s going to be a superstar and I think he’s going to win) from @thexfactor in support of @streetchilduk @kensingtonroyal tonight at our 10th birthday party https://www.street-child.co.uk/count-me-in #streetchild

A post shared by Sarah Ferguson (@sarahferguson15) on

View this post on Instagram

So impressed with @realdaltonharris from @thexfactor – what a wonderful voice and a lovely young man. Thank you for supporting @streetchilduk 10th birthday @kensingtonroyal @simoncowell @louist91 https://www.street-child.co.uk/count-me-in

A post shared by Sarah Ferguson (@sarahferguson15) on

Crédits photos : Abaca

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *