PHOTO – Lou Doillon : son émouvant hommage à sa soeur Kate Barry cinq ans après sa mort

Kate Barry était la fille de Jane Birkin et du compositeur anglais John Barry. Alors qu’elle est morte il y a pile cinq ans, sa soeur Lou Doillon l’a salué sur Instagram.

Le 11 décembre 2013, la photographe Kate Barry était retrouvé morte après une chute de quatre étages de la fenêtre de son appartement parisien. Une disparition tragique qui a provoqué un séisme parmi les membres de sa famille : sa demi-soeur Charlotte Gainsbourg lui a rendu hommage en chansons, et sa mère Jane Birkin a mis de longues années à faire son deuil.

Dans le magazine Vogue actuellement en kiosque, sa mère Jane Birkin déclare : “Ah, le manque de Kate… C’est curieux parce que cela fait cinq ans déjà et que le manque d’elle m’attrape constamment, comme hier.

Quant à l’actrice et chanteuse Lou Doillon, l’autre demi-soeur de Kate née de l’union entre Jane Birkin et le réalisateur Jacques Doillon, elle a publié ce 11 décembre une photo sur Instagram en hommage à la photographe.

View this post on Instagram

11.12.13 ? Kate Barry ? A kiss on the head—- wipes away misery, I kiss your head A kiss on the eyes-takes away sleeplessness I kiss your eyes A kiss on the lips- quenches the deepest thirst. I kiss your lips. A kiss on the head- wipes away memory. I kiss your head Marina Tsvetaeva

A post shared by Lou Doillon ☕ (@loudoillon) on Dec 11, 2018 at 1:57am PST

Née à Londres le 8 avril 1967, Kate Barry, fille du compositeur John Barry, a toute sa vie exercé ses talents de photographe, réalisant des pochettes d’albums et collaborant à nombre de revues prestigieuses. Mais pas seulement. Sujette aux addictions, elle a également contribué à fonder l’A.P.T.E. (Aide et Prévention des Toxico-dépendances par l’Entraide) de Bucy-le-Long dans l’Aisne, un centre destiné à traiter les dépendants.

A ce sujet, Jane Birkin racontait, toujours dans le magazine Vogue: “Dans le train de Brest, la semaine dernière, quand je suis allée au bar, j’ai trouvé un morceau de papier. ‘Votre fille Kate m’a sauvé.’ Deux fois ! De deux personnes différentes. Je ne sais pas de qui ces mots provenaient. ‘Merci pour votre fille Kate.’ Donc, elle était toujours à l’écoute et elle a sauvé des gens. “

Crédits photos : Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *