Paul Bocuse à l’hôpital pour des douleurs au dos

Il fêtera ses 88 ans dans quelques semaines et ses jours ne sont pas en danger. Le pape de la gastronomie française, Paul Bocuse, est hospitalisé à Lyon depuis lundi dernier après trois mois de violentes douleurs au dos qui l’obligent à se déplacer avec des béquilles.

«Il a toute sa tête et le pronostic vital n’est pas engagé». Ce sont les nouvelles rassurantes données par les proches de Paul Bocuse ce vendredi à l’AFP. Depuis quelques jours, le chef cuisinier de Collonges-au-Mont-d’Or se repose dans une clinique de Lyon, où il est gardé en observation pour des maux de dos. Après un voyage aux Etats-Unis pour l’ouverture d’un restaurant à New York, l’octogénaire a passé les fêtes de fin d’année avec sa famille.

Il souffre «depuis plus de trois mois de violentes douleurs au dos, qui l’obligent à marcher avec des béquilles» indique son entourage. Un handicap «embêtant» avait-il confié en novembre aux journalistes de Lyon Capitale, en novembre dernier. Et d’ajouter, avec humour: «Qu’est-ce que tu veux, j’ai plus 80 ans».

A 87 ans, ce nouveau souci de santé fait écho à une autre hospitalisation du chef il y a tout juste un an. A l’époque, le pape de la cuisine se plaignait d’une «grosse crise d’arthrose». Quelques années plutôt, en 2005, Monsieur Paul avait également subi un triple pontage coronarien.

Avec trois étoiles au Guide Michelin depuis 1965, Paul Bocuse est l’un des chefs français les plus respectés de la planète. Intronisé «cuisinier du siècle», il fêtera ses 88 ans le 11 février prochain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *