Lucie (L’amour est dans le pré 2018) en couple “avec un très beau garçon”

L’amour est dans le pré 2018, c’est fini ! La deuxième partie des bilans était diffusée lundi 26 novembre 2018. Lors du tournage, Émeric a annoncé qu’il n’était plus en couple avec Lucie, l’une de ses prétendantes venues à la ferme. Au lendemain de la diffusion, la belle brune de 31 ans s’est confiée à nos confrères de Télé Star et a annoncé avoir retrouvé l’amour.

Click Here: clare gaa jerseys"

Je vais bien, je suis très heureuse, mais je n’ai pas envie d’en dire plus“, a-t-elle déclaré dans un premier temps. Lucie a finalement accepté de faire des révélations supplémentaires sur l’homme qui partage actuellement sa vie : “Bon, d’accord, je suis avec quelqu’un. Un très beau garçon, brun, adorable, mais on n’en est qu’au début de notre relation. Et là, je vais vraiment prendre mon temps !” Nous n’en saurons donc pas plus sur le mystérieux jeune homme qui l’a touchée en plein coeur.

Elle n’a en revanche pas été avare de confidences quand elle a été interrogée sur sa rupture avec Émeric. La jeune femme a expliqué avoir eu des doutes quand elle est rentrée chez elle, après son séjour à la ferme : “Quand je suis rentrée chez moi, je me suis rendu compte qu’il y avait pas ce manque qu’on est censé ressentir dans un début de relation. Et Émeric non plus ne ressentait pas ce manque. (…) Quand on s’est retrouvés tous les deux, c’était une occasion de se découvrir sentimentalement. Mais lui se projetait déjà très loin, avec une famille, des enfants… Il me manquait cette phase de découverte et de complicité qui est la base du couple.

Freinée par autant de précipitation, Lucie a donc préféré couper court à leur relation. Si au départ, elle est restée en contact avec le pépiniériste et apiculteur de 27 ans, aujourd’hui, il n’en est rien : “On a gardé des relations très amicales, jusqu’à il n’y a pas longtemps. Un jour, il nous a bloquées, Clémentine et moi. Je n’ai pas compris, parce qu’on était restés en très bons termes. (…) J’ai tellement insisté qu’il a fini par me rappeler pour me dire qu’il avait rencontré quelqu’un [Maëlle, une prétendante rencontrée au speed dating, NDLR], et que je ne devais plus l’appeler.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *