L’Île aux chiens en 8 chiffres !

Découvrez 8 chiffres marquants liés à “L’Île aux chiens”, le nouveau long-métrage en stop-motion de Wes Anderson, en salles ce mercredi.

L’Île aux chiens – 11 avril 2018
De Wes Anderson avec les voix françaises de Vincent Lindon, Isabelle Huppert, Romain Duris

De quoi ça parle ?

En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

L’Île aux chiens en 8 chiffres

2 : C’est la durée du tournage en années.

670 : Le long métrage d’animation a mobilisé 670 personnes, dont plus de 70 aux commandes du département des marionnettes, et 38 au sein du département d’animation.

1000 : Ce ne sont pas moins de 1000 marionnettes qui ont été réalisées artisanalement pour L’Île aux chiens : 500 chiens et 500 humains. Pour chaque personnage, les marionnettes étaient reproduites à 5 échelles différentes : très grand, grand, moyen, petit, et tout petit. 

130 000 : Réalisé en stop-motion, L’Île aux chiens prend vie grâce aux 130 000 photographies qui créent l’illusion d’une expérience immersive.

L'île aux chiens BONUS VO "Les animateurs"

 

4 : Chaque marionnette d’un personnage principal a représenté quatre mois de travail. 4, c’est aussi le nombre de personnes qui ont participé à l’écriture du scénario : Wes Anderson s’est en effet entouré de Roman Coppola, Jason Schwartzman et Kunichi Nomura. Enfin, c’est la quatrième fois que le metteur en scène fait appel au compositeur Alexandre Desplat après Fantastic Mr. Fox, Moonrise Kingdom et The Grand Budapest Hotel.

320 : La marionnette humaine la plus difficile à réaliser a été celle de Tracy, dont le visage arbore pas moins de 320 taches de rousseur qui bougent dès qu’elle sourit. L’équipe a donc désigné une “tache de rousseur centrale”, autour de laquelle toutes les autres taches de rousseur bougeraient en suivant un schéma préétabli.

240 : Le film a nécessité la création de 240 décors. Un défi relevé par les chefs décorateurs Adam Stockhausen et Paul Harrod qui ont notamment conçu avec leur équipe la Coupole municipale laquée en rouge, les laboratoires monochromatiques, les ruines cendreuses de l’Île Poubelle et son tramway-déchetterie aérien. 

8 : Acteur fétiche de Wes Anderson, Bill Murray est apparu dans tous les longs métrages du cinéaste, à l’exception de son premier film, Bottle Rocket. L’Île aux chiens marque leur huitième collaboration. 

Tous les secrets de tournage de L’Île aux chiens. 

 

Click Here: Crystal Palace Shop

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *