Le sport est bénéfique pour la concentration et l'apprentissage des enfants

Rien ne vaut la pratique d’un sport d’équipe pour permettre aux enfants d’être plus concentrés en classe et de développer leurs facultés d’auto-régulation, souligne cette nouvelle étude canadienne.

Pratiquer un sport collectif dès la maternelle améliore la concentration à l'école souligne cette nouvelle étude.©Monkey Business Images/shutterstock.com

Pour être plus attentifs en classe et en capacité de mieux apprendre, les enfants devraient dès leur plus jeune âge pratiquer une activité physique extra-scolaire, et plus particulièrement un sport collectif d’équipe, souligne Linda Pagani, chercheur au CHU Sainte-Justine de Montréal (Canada) et professeur à l’University’s School of Psychoeducation.Ses travaux ont été présentés à Chicago (Etats-Unis) le 11 novembre dans le cadre d’un symposium scientifique (“The Fundamental Importance of Free Movment and Organized Extracuricullar Sport Activity for the Cognitive Development of the Child : The View from the Field“).Linda Pagani et son équipe ont souhaité répondre à deux questions en préambule de leur étude : la pratique d’une activité extra-scolaire en maternelle prédit-elle l’autodiscipline en classe de CM1 ? Et, d’autre part, les pratiques d’autodiscipline en maternelle prédisent-elles la participation sportive en CM1 ? Ces caractéristiques englobant la participation en classe, l’agression physique, l’impusivité et le trouble émotif.Les chercheurs ont étudié les données de 2694 enfants nés entre 1997 et 1998 dans le cadre de la Quebec Longitudinal Study Development issus de questionnaires remplis par les enseignants et d’interviews des parents. Leurs résultats indiquent d’une part que les enfants de maternelle dotés du meilleur comportement étaient plus susceptibles de faire du sport à 10 ans. D’autre part, ces enfants, qui étaient aussi impliqués dans des activités sportives dès la maternelle, avaient des aptitudes d’autorégulation plus importantes en CM1.“Lorsqu’ils arrivaient en classe de CM1, les enfants qui avaient pu pratiquer des activités sportives structurées avaient perceptiblement plus de facilités pour suivre les consignes et à rester concentrés en classe“, explique Linda Pagani.
Cette dernière souligne aussi que les sports d’équipe procurent un sentiment d’appartenance à un groupe spécifique qui vise un objectif commun et permettent ainsi aux enfants d’apprendre l’importance du respect des règles et d’honorer leur engagement dès le plus jeune âge.
Leurs conclusions montrent qu’activités sportives et capacités d’attention vont de pair.Ces travaux pourraient notamment aider les écoles et les organismes de santé public à mieux cibler les enfants qui sont le moins à même de pratiquer une activité sportive et donc à la fois à risque d’être en surpoids mais aussi en décrochage scolaire.(Relaxnews)Click Here: cheap Cowboys jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *