Kim Kardashian terrorisée a l’idée d’être violée lors de son agression

Dans la nuit du 2 au 3 octobre, Kim Kardashian a été victime d’un braquage à main armée dans un hôtel particulier du 8ème arrondissement de Paris. Interrogée par la police, la star a avoué avoir été terrifiée à l’idée de se faire violer par ses cinq agresseurs.

Kim Kardashian a vécu la pire nuit de sa vie. Alors qu’elle s’apprêtait à @dormir, cinq hommes, dont deux armés, ont pénétré dans sa chambre déguisés en policiers. La bimbo s’est alors jetée sur son téléphone pour appeler son garde du corps, qui se trouvait en boîte de nuit avec ses sœurs Kourtney et Kendall, mais en vain. Les cinq agresseurs le lui ont arraché des mains et l’ont bâillonnée à l’aide de ruban adhésif, avant de la laisser dans sa baignoire. Interrogée par la police, la belle brune a expliqué avoir supplié ces bourreaux de la laisser en vie pour ses deux enfants, North et Saint. Mais sa plus grande crainte était en réalité de se faire violer. Comme elle l’a confié, Kim a eu très peur que les cinq hommes ne profitent de l’absence de sa garde rapprochée et du fait qu’elle soit immobilisée pour lui faire subir des violences sexuelles.

Durant son témoignage, Kim Kardashian a également déclaré les avoir entendus répéter le mot « ring » (bague en français). Réalisant qu’ils cherchaient son alliance, la femme de Kanye West leur a alors indiqué où le bijou d’une valeur de 4 millions d’euros était rangé. Les agresseurs, qui en ont également profité pour dérober une boîte à bijoux de 6 millions d’euros ont ensuite pris la fuite à vélo. Pour l’instant, les cinq malfrats n’ont toujours pas été identifiés. Rapidement averti de ce qui venait de se produire, son garde du corps, Pascal Duvier, l’a raccompagné à New York et a juré de la venger.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *