Karine Le Marchand: Les Parisiens sont sexuellement « très coincés »

Une véritable déception. Karine Le Marchand a raconté à Télé 7 Jours combien son arrivée à Paris l’avait frustrée, notamment sur un sujet bien précis : d’après la présentatrice de L’Amour est dans le pré, les Parisiens sont « très coincés » dès qu’il s’agit de sexe.

« Quand je suis arrivée à Paris, j’ai trouvé les Parisiens très coincés. » Karine Le Marchand, l’animatrice indéboulonnable de L’Amour est dans le pré, a essuyé quelques frustrations en venant vivre à Paris – c’était en 1986, l’année de ses 18 ans. La native de Nancy s’attendait à trouver des Parisiens très libérés sexuellement ; elle s’est finalement heurtée à des Franciliens bien plus prudes que prévu. « Pourtant, c’est la capitale des clubs libertins, indique-t-elle aujourd’hui à Télé 7 Jours. On y parle assez peu de sexualité. Moi, je suis assez trash. Je ne fais pas dans la finesse. »

Click Here: gws giants guernsey 2019

L’ancienne présentatrice des Maternelles raconte aussi sa relation avec sa fille Alya, 12 ans. Une préadolescente qu’elle a parfois du mal à gérer. « Je crois qu’elle a 16 ans, mais elle n’en a que 12, détaille la grande amie de Stéphane Plaza. J’essaie d’expliquer beaucoup mais j’ai l’impression qu’elle n’entend rien du tout. Donc je répète. Et puis surtout, je lui dis que je ne suis pas une maman parfaite. Je m’énerve, voilà. »

Heureusement, cette mère célibataire et heureuse ne se laisse pas décourager pour autant. « J’ai appris à déculpabiliser. Qu’il n’y a pas de maman idéale, comme il n’y a pas d’enfant idéal et qu’on grandit en tant que maman grâce à nos enfants aussi, rappelle Karine Le Marchand. Quand on accepte de ne pas être une maman parfaite, on s’autorise à prendre du temps pour soi. »

Crédits photos : SEBA / VISUAL Press Agency

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *