Grippe aviaire : adoptons les gestes qui nous protègent

Le 24 avril 2006, le Ministre de la santé Xavier Bertrand a lancé la campagne d’information sur la grippe aviaire baptisée « Adoptons les gestes qui nous protègent ». Son objectif est de sensibiliser la population aux gestes d’hygiène élémentaire pour limiter les risques de transmission et de contamination des maladies virales. Déclinée dans les pharmacies, les cabinets médicaux, les hôpitaux et les pharmacies, cette campagne destinée au grand public et aux professionnels se décline aujourd’hui en deux volets :
1er volet : Des gestes simples pour limiter les risques d’infection
Le but est de promouvoir via des affichettes destinées aux adultes et aux enfants, trois gestes d’hygiène essentiels à la prévention des virus respiratoires, en montrant pourquoi et comment les effectuer correctement pour qu’ils soient véritablement efficaces : le lavage des mains, l’utilisation des mouchoirs à usage unique que l’on jette après utilisation dans une poubelle si possible couverte et le port du masque dit “chirurgical“.
2e volet : Limiter les risques de contamination en cas d’épizootie aviaire
Si la France était massivement touchée par l’épizootie aviaire, le comportement de chacun serait déterminant. L’objectif de cette communication est de promouvoir les gestes « barrières » limitant les risques de contamination de l’homme par un oiseau porteur du virus H5N1. Les outils (affichettes avertissant d’éviter les contacts avec les oiseaux morts ou vivants…) étant une nouvelle fois relayés par les professionnels de santé qui sont des interlocuteurs fréquents de la population.
Le 3e volet sera développé uniquement en cas de pandémie grippale, c’est-à-dire de transmission d’homme à homme et de propagation rapide de la maladie. De leur côté, les professionnels de santé recevront un kit d’informations composé d’un CD-Rom et de masques. De juin à décembre, des sessions sont prévues en province pour leur formation.
Par ailleurs, de nouveaux exercices de simulation se sont déroulés en début de semaine afin d’évaluer la capacité de réaction des services sanitaires nationaux.
Source : Conférence de presse du Ministère de la santé du 24 avril 2006Click Here: los jaguares argentina

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *