Geneviève de Fontenay a couronné sa dernière Miss

Samedi soir sur la scène du Cabaret de Soultzmatt, dans le Haut-Rhin, c’est Emilie Secret, une étudiante picarde de 23 ans, qui a remporté l’autre concours des Miss, Miss Prestige national. Pour lui remettre sa couronne et son écharpe, Geneviève de Fontenay était là pour la dernière fois. Elle a fait ses adieux aux reines de beauté dans un discours mêlant émotion, humour, et critiques.

Après avoir régné 62 ans sur les concours de Miss, la dame au chapeau tire sa révérence. A 83 ans, Geneviève de Fontenay a fait hier soir ses adieux à la scène. Elle a remis sa toute dernière couronne au concours Miss Prestige national, à une étudiante picarde de 23 ans, Emilie Secret.

Celle qui compte aller désormais à la rencontre des autres « dans la rue, les centres commerciaux » pour nourrir sa soif de rencontres a expliqué : les gens, « c’est ma nourriture terrestre. Cela remplace les médicaments et, au moins, cela ne ruine pas la Sécu ». Plus à sa place dans notre époque, elle a égratigné celles qu’elle considère comme les nouvelles stars de notre époque. Avec le verbe qu’on lui connaît, Geneviève a déclaré sur la scène du Cabaret de Soultzmatt, dans le Haut-Rhin : « Les stars maintenant, c’est Nabilla avec sa poitrine farcie, c’est Zahia qui sert de dessert à un footeux, c’est Rihanna qui est l’égérie de Dior, où on montre ses fesses et les seins toute la journée… Donc je ne me sens plus du tout à l’aise dans cette société qui part en vrille. C’est pour ça que je me dis, ‘bon bah maintenant, il faut tourner la page’ ».

Click Here: Italy Football Shop

« C’est une page de ma vie qui va se tourner. Il y a toujours un peu d’émotion. Je suis quand même une personne sensible », a rappelé, les yeux mouillés, l’ancienne présidente du Comité Miss France. Pour rappel, elle était entrée en conflit avec la société de production Endemol, en 2010, à laquelle elle avait cédé les droits de l’élection de Miss France huit ans plus tôt.

Dans la foulée, un concours parallèle à celui des Miss ; le titre Miss Prestige national avait vu le jour. En novembre 2013, Endemol et Geneviève de Fontenay avaient finalement signé la paix et abandonner les procédures judiciaires qui les opposaient, notamment pour concurrence déloyale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *