Diabète de type 2 : peut-on guérir de la maladie ?

Le diabète de type 2 continue son expansion préoccupante dans le monde, alimentée par la sédentarité, le surpoids et un régime alimentaire déséquilibré. A quelques jours de la journée mondiale du diabète le 14 novembre, des études scientifiques montrent qu’il est pourtant possible d’obtenir la rémission de la maladie en opérant un changement de vie.

Des études scientifiques montrent qu'il est possible d'obtenir la rémission de la maladie en opérant un changement de vie.

Sans nourrir de faux espoirs auprès des malades, la communauté scientifique s’accorde pour dire qu’il est possible de voir la

glycémie revenir à la normale sans médicaments, surtout si le

diabète de type 2 est “récent”, soit déclaré il y a moins de 10 ans.Une personne est diabétique quand sa glycémie est supérieure à 126 milligrammes/décilitre de sang, tandis que le

prédiabète est défini par une glycémie entre 105 et 126 mg/dl. Les États-Unis en comptent 30 millions et la France 4 millions.Une espérance de vie diminuée malgré des mesures d’hygiène de vieAlimentation, sport, gestion du

stress… le trio composant l’arsenal thérapeutique pour équilibrer le taux de sucre sanguin est bien connu des malades. Ces conseils liés au mode de vie n’empêchent cependant pas l’apparition de certaines complications et une espérance de vie diminuée d’environ 6 ans par rapport à un sujet sain.Perdre du poids peut faire disparaître la maladieEn revanche, ce qui pourrait faire drastiquement la différence sur l’évolution de la pathologie est la perte de poids, d’environ 10 à 15 % de son poids initial. Selon une étude publiée dans la revue médicale BMJ en septembre dernier, 15 kg en moins conduirait à la rémission totale du diabète.85 % des obèses ont une rémission du diabète après chirurgie bariatriqueLa chirurgie bariatrique, qui consiste à réduire l’apport calorique dans l’estomac comme option thérapeutique chez les obèses, a notamment fait ses preuves sur la rémission du diabète dans environ 85 % des cas dans les jours et semaines qui suivent l’opération.Une alimentation particulière restaure la production d’insulineAutre changement radical à opérer, le contenu de l’assiette. Une alimentation très pauvre en glucides, proche du jeûne, et plus riche en fibres (céréales complètes, légumineuses) et graisses végétales (noix, huile de colza, de lin), atteignant 1100 calories maximum par jour, participe également à l’inversion de la maladie, a conclu une étude hyperglycémie publiée dans Cell en février 2017, montrant la restauration des cellules du pancréas productrices d’

insuline.Réduire le taux de sucre en permanence augmente l’espérance de vieSi le diabète de type 2 ne se guérit pas définitivement, il est possible de réduire le temps passé en

hyperglycémie tout au long de la vie pour retarder la survenue des complications et d’augmenter l’espérance de vie. L’activité physique et le rôle du muscle sont indispensables pour atteindre cet objectif.Activités d’endurance recommandéesSeule une activité d’endurance assez intense (vélo, course à pied, marche rapide), pratiquée 4 à 5 heures par semaine pourra non seulement réguler le taux de sucre sanguin, mais inverser la progression du diabète, selon les spécialistes qui conseillent de compléter avec des séances de musculation pour mettre le

diabète en rémission.La journée mondiale du diabète aura lieu le 14 novembre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *