Décès après une opération des amygdales : une complication exceptionnelle

Une fillette de 4 ans et demi est décédée samedi d’une hémorragie interne, douze jours après avoir été opérée des amygdales dans un hôpital d’Avignon. La Société Francaise d’Oto-Rhino-Laryngologie et de Chirurgie de la Face et du Cou (SFORL) rappelle que l’hémorragie dont est morte la fillette est une complication exceptionnelle et que les consignes post-opératoires doivent être scrupuleusement respectées. La fillette, après une opération des amygdales, est sortie de l’hôpital, deux jours après l’opération, sans complication. La semaine suivante, l’enfant s’est plaint de maux de gorge avant de cracher du sang samedi 31 janvier au réveil. Les pompiers, arrivés au domicile de la petite fille à Tarascon, et le Samu d’Avignon, qui l’a transférée à l’hôpital, n’ont pu empêcher son décès, malgré 45 minutes de massage cardiaque.L’autopsie a révélé une hémorragie interne. Les parents ont porté plainte mardi. Une enquête est en cours pour déterminer si le décès relève de l’aléa thérapeutique ou de l’erreur médicale, a-t-on précisé au parquet de Tarascon qui a ouvert une information judiciaire pour recherches des causes de la mort.La SFORL rappelle qu’il s’agit d’une complication exceptionnelle, mais que le risque hémorragique existe après l’intervention, et, ce, jusqu’à cicatrisation complète, qui survient au bout de deux semaines. « Les consignes post-opératoires doivent être scrupuleusement respectées, et on doit s’assurer de la disponibilité d’une équipe chirurgicale à proximité pendant cette période » explique la SFORL dans un communiqué.La fiche d’informations médicales avant réalisation d’une amygdalectomie chez l’enfant de la SFORL précise : “L’hémorragie au 8ème-10ème jour est rare. Elle doit être traitée rapidement et tout saignement, même minime, doit être signalé au chirurgien“.Source : communiqué de presse, SFORL, 6 février 2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *