Claire Chazal topless, son coup de gueule

Fin décembre, Voici mettait à la une Claire Chazal, topless, avec des photos volées pendant ses vacances au Brésil. Cette semaine, la journaliste revient sur ce qu’elle a vécu comme une véritable agression, pour elle mais surtout pour son fils.

Ce n’est pas la première fois que Claire Chazal fait la une de la presse people avec des photos d’elle topless, prises sur différents lieux de vacances. Mais il est rare en revanche qu’elle s’exprime sur le sujet. Ce qu’elle fait cette semaine dans Elle où la journaliste désormais sur France 5 est amenée à réagir sur les clichés révélés par Voici en décembre dernier. Elle y apparaissait seins nus pendant un séjour au Brésil avec son fils François.

Claire Chazal voit ces photos comme «une agression, une traque». L’ancienne présentatrice des JT de TF1 explique: «Ces gens étaient très organisés, toujours à mes basques alors qu’on était dans une situation privée et que je ne voulais provoquer personne en étant très isolée sur un bateau, en Amérique du Sud»

Depuis qu’elle est arrivée sur la chaîne privée, en 1991, la journaliste est régulièrement la cible des paparazzis. Son histoire avec Patrick Poivre d’Arvor a accentué la curiosité à son égard. Même si elle ne l’a jamais accepté, elle a presque appris à vivre avec. En revanche, ce qu’elle n’a pas supporté avec les dernières révélations, c’est de voir son fils mêlé à cette histoire. «Il est en dehors de tout cela, il vit à l’étranger afin d’être précisément anonyme, affirme-t-elle. Je ne trouve pas correct qu’ils l’aient mis en Une, cela me choque énormément».

Click Here: Maori All Blacks Store

Depuis la rentrée 2016, Claire Chazal a pris les commandes du magazine culturel de France 5 Entrée libre. Une transition réussie puisque les téléspectateurs sont au rendez-vous et que les audiences ont progressé depuis son arrivée. De quoi lui redonner un peu le sourire.

Crédits photos : Christophe Fillieule / La Fabrik / VISUAL Press Agency

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *