Affaire Christian Quesada : Jean-Luc Reichmann aurait pu en découdre avec lui

Christian Quesada, grand gagnant des 12 Coups de midi, a été écroué et mis en examen pour “corruption de mineur” et “détention et diffusion d’images pédopornographiques”, et ça, Jean-Luc Reichmann ne le digère pas du tout. L’animateur du célèbre jeu de TF1 a une nouvelle fois fait part de sa colère. C’était le 20 avril sur RFM dans l’émission Une heure avec Bernard Montiel.

Jean-Luc Reichmann, qui sera ce soir en direct sur TMC pour la dernière de la pièce de théâtre Nuit d’ivresse, a tout d’abord réagi à une question sur les castings des candidats des émissions et sur la possibilité de se renseigner sur leur passé judiciaire – Christian Quesada a été condamné en 2001 et 2009, une fois pour exhibition sexuelle, une autre fois pour détention d’images pédopornographiques. “Comment veux-tu que je sache tout cela ? (…) Si j’avais eu la moitié de l’ombre d’un doute pendant qu’il était là ou même avant, j’aurais tout fait arrêter sur l’instant !”, a-t-il rétorqué.
Click Here: cheap adidas superstarToujours très remonté, l’animateur de 58 ans qui ne souhaite plus prononcer le prénom de Christian Quesada a poursuivi, sans détour : “Peut-être que je m’en serais occupé moi-même, de ce mec, parce qu’à un moment donné, ce sont des choses qui sont insupportables pour moi qui défends depuis sept ans Léo Mattéi, la brigade des mineurs et j’essaie vraiment de faire de la prévention.

Dans une récente interview accordée à C à vous sur France 5, Jean-Luc Reichmann avait confié combien cette histoire l’avait touché en plein coeur : “Vous imaginez pour moi la blessure d’avoir mis quelqu’un comme ça en avant ? C’était une fierté de se dire que c’était un exemple. (…) Je culpabilise parce que je me demande comment je suis passé à côté de ça… Vous imaginez que je dors bien en ce moment ? Non !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *