10 millions d'enfants meurent par an faute de médicaments

Chaque année, près de dix millions d’enfants meurent avant d’avoir atteint leur cinquième anniversaire, dont environ six millions d’infections qui pourraient être traitées ; ils pourraient être sauvés si les médicaments nécessaires étaient facilement accessibles, sûrs, efficaces et d’un coût abordable.

Les efforts visant à garantir aux enfants un meilleur accès à des médicaments qui leur sont adaptés se sont intensifiés aujourd’hui avec l’annonce par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) d’un nouveau programme de recherche et de développement. Ce programme, présenté à Londres à l’occasion du lancement d’une campagne baptisée Des médicaments sur mesure pour les enfants, cible une série de médicaments -dont des antibiotiques, des antiasthmatiques et des antidouleur- qui doivent être mieux adaptés aux besoins des enfants. Il appelle à accroître la recherche et le développement d’associations contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, ainsi que de traitements adaptés aux enfants contre des maladies négligées.
L’OMS a déjà commencé à promouvoir le développement de la recherche sur des médicaments pour les enfants. Elle élabore actuellement un portail internet des essais cliniques pratiqués chez l’enfant et ouvrira le site web contenant ces informations au début de l’année prochaine. L’OMS publie également aujourd’hui la première liste internationale des médicaments essentiels destinés aux enfants. La liste contient 206 médicaments réputés sûrs pour les enfants et visant des infections prioritaires.
“Le manque de médicaments adaptés aux enfants touche aussi bien les pays riches que les pays pauvres“ a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. “Pour nous qui nous efforçons d’assurer un accès équitable aux progrès scientifiques en matière de santé, les enfants doivent être une priorité absolue.“
L’OMS collaborera également avec les gouvernements afin de promouvoir les changements législatifs et réglementaires nécessaires pour faciliter l’accès aux médicaments pour les enfants.Source : Comité de l’OMS – décembre 2007Click Here: New Zealand rugby store

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *